• 現在のページ

Les détails:
Cliquez
ci-dessous

  • Initial 1
  • Initial 2
  • Cours moyen 1
  • Cours moyen 2
  • Cours moyen 3
  • Cours moyen 4
  • Cours avancé 1
  • Cours avancé 2
  • Cours avancé 3
  • Mélodies françaises
  • Leçons particulières
  • Le journal de Sôseki
  • Retour sur
    la liste

Trimestre de printemps 2017

Nom de la classe Jour de la semaine Heure Emplacement
Initial 1 Chaque Mardi 19h00-20h30 Club de France
Initial 2 Chaque
Samedi
10h00-11h30 Club de France
Cours moyen 1 Chaque Vendredi 10h50-12h50 Club de France
Cours moyen 2 Dimanche
2 fois/mois
10h30-12h30 Club de France
Cours moyen 3 Chaque Mardi 12h30-14h00 Club de France
Cours moyen 4 Chaque
Jeudi
12h30-14h00 Club de France
Cours avancé 1 Chaque Mercredi 12h30-14h00 Club de France
Cours avancé 2 Samedi
2 fois/mois
13h30-15h30 Club de France
Cours avancé 3 Dimanche
1 fois/mois
14h00-16h00 Club de France
Mélodies françaises Dimanche
1 fois/2mois
14h00-17h00 Club de France
Leçons particulières Nous consulter Nous consulter Club de France
Lire!
Le journal de Natsume Sôseki
Samedi
1 fois/mois
11h00-13h00 Club de France
教室風景

Initial 1

Date
et lieu
Chaque Mardi 19h00-20h30
Club de France
Contenu Initiation au français simple
Manuel Spirale(HACHETTE LIVRE)
Première méthode franco-japonaise
spécifiquement consacrée aux apprenants
japonais grands débutants
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)A 1
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 15 000 yens
教科書1

Initial 2

Date
et lieu
Chaque Samedi 10h00-11h30
Club de France
Contenu Français pour premier degré
Manuel Spirale(HACHETTE LIVRE)
Première méthode franco-japonaise
spécifiquement consacrée aux apprenants
japonais grands débutants
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)A 1
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 15 000 yens
教科書2

Cours moyen 1

Date
et lieu
Chaque Vendredi 10h50-12h50
Club de France
Contenu Français premier degré supérieur
Conversation,expression écrite et écoute
pour DAPF/DELF
Manuel Echo 2(CLE International)
avec une bande dessinée,
Tintin « Objectif Lune »
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 1
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 20 000 yens
教科書3
教科書3

Souvenir:


Voici un des plus beaux et des plus célébles poèmes
de la langue française, pages 84 de Echo 1 et un autre:

Le pont Mirabeau
Guillaume Apollinaire

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure



Liberté
Paul Eluard

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J'écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes maisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lévres attentives
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Cours moyen 2

Date
et lieu
Dimanche 2 fois/mois 10h30-12h30
Club de France
Contenu Français intermédiaire
Conversation,expression écrite
et écoute pour DAPF/DELF
Manuel A la page(Editions Asahi)
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)A 2
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 6 fois 12 000 yens
教科書4

Cours moyen 3

Date
et lieu
Chaque Mardi 12h30-14h00
Club de France
Contenu Conversation,expression écrite
et écoute pour DAPF/DELF
Manuel A la page(Editions Asahi)
Echo 1(CLE International)
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 1
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 15 000 yens
教科書5
教科書6

Cours moyen 4

Date
et lieu
Chaque Jeudi 12h30-14h00
Club de France
Contenu Conversation,expression écrite
et écoute pour DAPF/DELF
Manuel Echo 2(CLE International)
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 1
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 15 000 yens
教科書7

Cours avancé 1

Date
et lieu
Chaque Mercredi 12h30-14h00
Club de France
Contenu Conversation,expression écrite
et écoute Cours préparation DAPF/DELF
Manuel Echo B1(CLE International)
et Vidéo
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 1,2
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 10 fois 15 000 yens

Travaux collectifs de la classe:


En complément à "Que s'est-il passé ?",
pages 10 et 11 de Echo B1,les huit participantes
à la classe ont écrit:

教科書9


<Naissance d'une Princesse>

Tokyo, 1er décembre 2001,
 L'Agence de la Maison impériale a annoncé que, dans la famille du prince héritier, une princesse était née huit ans après son mariage. On débattra ensuite au Parlement de l'amendement du code de la famille impériale, car la loi actuelle ne reconnaît pas l'Impératrice, bien qu'il y eût plusieurs impératrices dans le Japon.
                            Y.T.

<Le caractère chinois de l'année>

Lundi 12 décembre 2011,
 Au Japon, toutes les années, au temple Kiyomizu à Kyoto, on choisit le caractère chinois de l'année. L'Association des examens de Kanji retient un caractère chinois par voie de concours public. Il y a dix ans, on avait décidé 愛Ai. C'est le mot amour. Mais récemment, chaque caractère était un peu négatif et pessimiste; par exemple 災 Sai, malheur*, 偽 Gi, fausseté*, 暑Sho, chaleur excessif*, 戦、Sen, guerre*, 震、Shin, séisme*, 変, Hen, changement*. Alors, quel est donc le Kanji de cette année ? J'aurais bien souhaité le choix de 望, Nozomi, espoir. Mais, ce qui a été décidé est 絆 Kizuna, lien. (N.B. *Sans article, expressions générales)
                            H.Y.

<Le lancement de la Fête de la Lumière>

 Le spectacle hivernal «Luminarie » , a lieu cette année à Kobe, du 1er au 12 décembre. Ce spectacle a été conçu en décembre 1995 pour consoler l'âme des défunts du séisme de Hanshin-Awaji survenu cette année-là. Pour sa 17ème édition, aujourd'hui, 200 000 (deux cent mille) ampoules aux couleurs variées éclairent la nuit, représentant l'Espoir de la reconstruction de la Région du Tohoku, victime du séisme et du tsunami du 11 mars 2011.
                            M.H.

<Compteur Geiger>

 J'ai un ami qui habite à Fukusima. Il m'a envoyé des kakis dans un carton. Mais mon mari m'a dit , "Ne l'ouvre pas. On ne sait jamais , c'est peut-être contaminé par la radioactivité. " J'ai téléphoné à la mairie de Hirakata pour leur demander s'ils avaient un appareil pour mesurer la radioactivité. Quel dommage ! Ils n'en ont même pas un. Je suis allée voir le chef de cuisine de l'Hilton, qui eux, en ont un. Ils ont fait l'examen. Rien n'a été détecté. Nous avons enfin mangé les délicieux kakis de Fukusima.
                            M.S

<Nouvelle crise politique au Japon>

 Depuis quelques années, le Japon répète périodiquement le remplacement du Premier ministre. Cette indigence politique produit des difficultés dans la vie citoyenne, apportant divers retards aux solutions de problèmes sociaux vitaux. Malgré la situation interne du Japon : le séisme du Tohoku, etc. Beaucoup d'hommes politiques gaspillent leur temps et l'argent public. Jusqu'à quand cette situation malheureuse continuera ?
                            K.F.

<L'arbre du ciel à Tokyo>

Tokyo, mercredi 2 mars 2011,
 Hier, 1er mars, l'arbre du ciel de Tokyo qui s'appelle "Sky Tree" en japonais dont la construction a avancé dans Sumida-ku a atteint la hauteur de 601 mètres au-dessus du sol. Il est devenu le plus élevé dans le monde.
                            M.N.

<Nadesiko* Japon, l'équipe japonaise est devenue championne de la Coupe du Monde de football féminin>

Lundi 18 juillet 2011,
 Elle détenait la quatrième place au classement de la FIFA à ce moment-là, mais elle a remporté la victoire sur les Américaines qui auraient dû gagner ce match. Ce match a été très tendu jusqu'à la fin qui s'est terminée par l'égalité : 2 partout. Mais, finalement, elle a gagné l'épreuve des pénalties. L'équipe japonaise a mis 3 buts, alors que les Américaines ont mis 1 but seulement.
Nadesiko Japon a très bien joué. Bravo, les filles !! (N.B. *Nadesiko est le nom d'une fleur japonaise)
                            K.I.

<Le site historique de Hiraizumi:Patrimoine culturel mondial>

Paris, dimanche 26 juin 2011,
 Le Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO a décidé l'inscription du site de Hiraizumi, situé dans le Nord-Est du Japon, en tant que Patrimoine culturel mondial. Le Comité a estimé en effet que les bâtiments et les jardins de Hiraizumi représentaient le Monde bouddhique (Jô-do,la terre pure) et l'ensemble des trésors archéologiques.
                            K.M.

Cours avancé 2

Date
et lieu
Samedi 2 fois/mois 13h30-15h30
Club de France
Contenu Cours d'interprétation-traduction
A but professionnel
Manuel
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 2
Participants
maximums
9 personnes
Frais
scolaires
Chaque 5 fois 10 000 yens

Cours avancé 3

Date
et lieu
Dimanche 1 fois/mois 14h00-16h00
Club de France
Contenu Lecture et Discussion Medias
DAPF/DALF/DELF
Manuel Chaque fois documents diffrents
CECR Cadre Européen Commun de Référence
(ci-dessous)B 2 et C 1
Participants
maximums
10 personnes
Frais
scolaires
A chaque fois 2 000 yens

   

Les couvertures du Nouvel-Observateur, de l’Express, du Point et de Marianne


Pour tous ceux qui s'intéressent à la vie, à la société, à la politique et à la culture françaises, une réunion de lecture commentée est organisée un dimanche de chaque mois (le plus généralement le qua-trième) dans le centre de la ville de Nara. Nous y lisons ensemble des articles tiré le plus souvent du Nouvel Observateur, qui s'appelle aujourd'hui « L'Obs », ou parfois d'un autre périodique tel que Le Point, L'Express ou Marianne.

Trois articles sont choisis à la séance précédente par les participants, la copie de tous les documents présentés (huit environ) étant remise à chacun.

En les lisant et en discutant ensemble, nous nous pénétrons de ce que vivent, éprouvent et pensent les Français sur eux-mêmes, leur société, leur culture et sur le monde s'étendant hors de leur frontière.

Nous accordons une attention spéciale aux articles consacrés au Japon et à l'Asie de façon générale.

Si vous êtes intéressé(e), téléphonez-nous ou bien contactez-nous ! Nous vous enverrons gratuitement avec grand plaisir les copies des textes étudiés, sans aucun engagement de votre part. (Participation : 2 000 yens)



Mélodies françaises

Date
et lieu
Dimanche 1 fois/2 mois 14h00-17h00
Club de France
Contenu Mélodies françaises(Reynaldo Hahn)
Manuel
CECR
Participants
maximums
Frais
scolaires

Leçons particulières

Date
et lieu
Nous consulter
Contenu Nous consulter
Manuel Nous consulter
CECR
Participants
maximums
Frais
scolaires
教科書13

Lire! Le journal de Natsume Sôseki

Date
et lieu
Samedi 1 fois/mois 11h00-13h00
Club de France
Contenu ci-dessous
Manuel On les distribuera aux participants
CECR
Participants
maximums
Pas de limite fixée
Frais
scolaires
A chaque fois 2 000 yens

« Passages tirés de Nous sommes
Messire le chat de Natsume Sôseki »

Premier extrait :

(1) 吾輩は猫である。名前はまだ無い。
どこで生れたか頓と見当がつかぬ。何でも薄暗いじめじめした所で
ニャーニャー泣いていた事だけは記憶している。
吾輩はここで始めて人間というものを見た。しかもあとで聞くと
それは書生という人間中で一番獰悪な種族であったそうだ。
この書生というのは時々我々を捕えて煮て食うという話である。
しかしその当時は何という考もなかったから別段恐しいとも
思わなかった。ただ彼の掌に載せられてスーと持ち上げられた時
何だかフワフワした感じがあったばかりである。
掌の上で少し落ちついて書生の顔を見たのがいわゆる人間というものの
見始であろう。この時妙なものだと思った感じが今でも残っている。
第一毛を以て装飾されべきはずの顔がつるつるしてまるで薬缶だ。
その後猫にも大分逢ったがこんな片輪には一度も出会わした事がない。
のみならず顔の真中があまりに突起している。
そうしてその穴の中から時々ぷうぷうと煙を吹く。
どうも咽せぽくて実に弱った。これが人間の飲む煙草というもの
である事は漸くこの頃知った。

Nous sommes Messire le chat.
Nous ne portons encore aucun nom.
Nous avons bien recherché des informations
sur notre lieu de naissance.
Mais nous n'avons pu en dénicher nulle part.
En tout état de cause,
ce dont nous nous souvenons seulement,
c'est que nous poussions des miaulements
dans la pénombre d'un local humide.
C'est en ce lieu que nous, Messire le chat,
nous vîmes pour la première fois un être humain.
En outre, lorsque je m'en enquis par la suite,
j'ai su qu'il s'agissait d'un étudiant servant
dans une famille, race dont on dit être
la plus diabolique que l'on puisse compter
parmi les êtres humains.
On raconte que ces étudiants-domestiques nous
attrapent parfois, nous font cuire et nous mangent.
Jadis, à cette époque-là, je ne pensais à rien
et donc je ne ressentais aucune frayeur particulière.
Or, quand il me posa sur sa paume et me souleva
d'un geste vif, je ressentis comme seule impression
celle de flotter dans le vide.
Puis, juché sur sa paume, je me rassérénai
quelque peu et, apercevant le visage de l'étudiant,
je découvris pour la première fois ce que l'on désigne
sous le terme d'être humain.
A ce moment-là, je ressentis une impression bizarre
dont je garde le souvenir jusqu'à aujourd'hui.
Ce visage, qui n'aurait dû être orné que par des poils,
était complètement lisse comme une tête de chauve.
J'ai eu l'occasion par la suite de rencontrer
beaucoup de chats, mais pas une fois il m'est arrivé
de voir une telle difformité.
En outre, il s'était formé au beau milieu de son visage
une très grosse protubérance et, à travers les trous
qui s'y trouvaient, l'étudiant lançait des bouffées
de fumée.
Cela me faisait vraiment suffoquer et j'en étais
fortement incommodé.
J'ai fini récemment par savoir que l'on appelait
« tabac » ce que les humains fumaient.





Deuxième extrait :

(2) 吾輩の主人は滅多に吾輩と顔を合せる事がない。
職業は教師だそうだ。学校から帰ると終日書斎に這入ったぎり殆んど
出て来る事がない。家のものは大変な勉強家だと思っている。
当人も勉強家であるかの如く見せている。しかし実際はうちのものが
いうような勤勉家ではない。吾輩は時々忍び足に彼の書斎を
覗いて見るが、彼はよく昼寝をしている事がある。
時々読みかけてある本の上に涎をたらしている。彼は胃弱で皮膚の色が
淡黄色を帯びて弾力のない不活溌な徴候をあらわしている。
そのくせに大飯を食う。大飯を食った後でタカジヤスターゼを飲む。
飲んだ後で書物をひろげる。二、三ページ読むと眠くなる。
涎を本の上へ垂らす。これが彼の毎夜繰り返す日課である。
吾輩は猫ながら時々考える事がある。
教師というものは実に楽なものだ。人間と生れたら教師となるに限る。
こんなに寝ていて勤まるものなら猫にでも出来ぬ事はないと。
それでも主人にいわせると教師ほどつらいものはないそうで
彼は友達が来る度に何とかかんとか不平を鳴らしている。

Nous, Messire le chat, nous n'avons presque jamais
l'occasion de croiser notre patron.
Comme occupation professionnelle, il paraîtrait
qu'il soit professeur.
Quand il revient de son école, il se cloître le restant
de la journée dans son cabinet d'études
et ne le quitte qu'à titre exceptionnel.
Les membres de sa famille le tiennent
pour un grand bûcheur.
La personne en question, elle aussi,
feint de l'être.
Il n'empêche que, dans la réalité, il ne s'agit pas
du grand bûcheur que voient en lui les Siens.
Nous, Messire le chat, quand parfois nous nous
introduisons à pas de loup dans son cabinet(son antre),
il arrive souvent qu'il soit en train de faire
une bonne sieste (une bonne méridienne).
Parfois, alors qu'il s'était mis à lire,
dans son sommeil, il bave sur son livre.
Il souffre de dyspepsie stomacale et le teint
de sa peau donne dans la couleur jaunâtre ;
sa façon d'être décèle en lui des symptômes d'apathie
et de mollesse.
Malgré cela, il se goinfre avec gloutonnerie.
Après avoir fait des agapes,
il prend de la potion Takadiastase.
Cette médication avalée, il ouvre un livre,
en lit deux ou trois pages, puis sombre dans les bras
de Morphée en bavant sur son ouvrage.
Voici l'activité qu'il réitère chaque soir !
Nous-mêmes, nous avons beau être un chat,
il nous arrive néanmoins de temps en temps
de considérer les choses.
Celui qui exerce les fonctions de professeur
mène vraiment une existence facile.
Si un jour je renaissais en homme, je ne voudrais
être que professeur.
Si l'on peut s'acquitter de sa charge en dormant autant,
même un chat ne s'en montrerait pas incapable.
En dépit de ce que je viens de vous dire,
à en croire mon patron, il n'y aurait rien de plus
harassant que le métier de professeur et,
toutes les fois que des amis viennent le voir,
il pousse force jérémiades sur ceci ou cela.





Troisième extrait :

(3) 吾輩は人間と同居して彼等を観察すればするほど、
彼らは我儘なものだと断言せざるを得ないようになった。
殊に吾輩が時々同衾する小供の如きに至っては言語同断である。
自分の勝手な時は人を逆さにしたり、頭へ袋をかぶせたり、
抛り出したり、へっついの中へ押し込んだりする。
しかも吾輩の方で少しでも手出しをしようものなら家内総がかりで
追い廻して迫害を加える。
この間もちょっと畳で爪を磨いだら細君が非常に怒ってそれから容易に
座敷へ入れない。
台所の板の間で他が顫えていても一向平気なものである。
吾輩の尊敬する筋向の白君などは逢う度ごとに人間ほど不人情なものは
ないと言っておらるる。白君は先日玉のような子猫を四疋産まれた
のである。ところがそこの家の書生が三日目にそいつを裏の池へ
持って行って四疋ながら棄てて来たそうだ。
白君は涙を流してその一部始終を話した上、どうしても我ら猫族が
親子の愛を完くして美しい家族的生活をするには人間と戦って
これを剿滅せねばならぬといわれた。一々尤の議論と思う。
また隣りの三毛君などは人間が所有権という事を解していないといって
大に憤慨している。元来我々同族間では目刺の頭でも鰡の臍でも
一番先に見付けたものがこれを食う権利があるものとなっている。
もし相手がこの規約を守らなければ腕力に訴えて善い位のものだ。
しかるに彼ら人間は毫もこの観念がないと見えて我らが見付けた御馳走
は必ず彼らのために掠奪せらるるのである。
彼らはその強力を頼んで正当に吾人が食い得べきものを奪って
済している。白君は軍人の家におり三毛君は代言の主人を持っている。
吾輩は教師の家に住んでいるだけ、こんな事に関すると両君よりも
むしろ楽天である。
ただその日その日がどうにかこうにか送られればよい。
いくら人間だって、そういつまでも栄える事もあるまい。
まあ気を永く猫の時節を待つがよかろう。

Nous, Messire le Chat, nous qui vivons en cohabitation
avec les êtres humains, plus nous les examinons
avec soin, plus nous sommes forcés d'affirmer que
ce sont des êtres qui font preuve d'égoïsme (forcené).
Tout particulièrement, les mots nous manquent
pour exprimer ce que nous ressentons à l'encontre
des enfants avec lesquels nous partageons
de temps en temps la couche.
Quand l'humeur les prend, ils vous renversent
un être vivant, lui recouvrent la tête d'un sac,
le projettent où bon leur semble ou bien encore
le font entrer dans le four en terre de la cuisine.
En outre, si nous, Messire le Chat, nous faisons mine,
si peu que ce soit,
de nous immiscer dans leurs agissements,
toute la maisonnée nous prendra en chasse
pour nous persécuter.
L'autre fois, j'avais à peine aiguisé mes griffes
sur le tatami que la maîtresse de maison entra
dans une furie noire et, depuis ce moment-là,
l'entrée dans le salon de réception est
sévèrement limitée (contingentée).
Que vous frissonniez de froid sur le plancher
de la cuisine laisse la patronne de marbre.
A chaque fois que nous nous rencontrons
avec Dame Blanchette, qui habite en face,
envers laquelle Messire le Chat voue
la plus grande déférence, celle-ci se demande
si les humains ne seraient pas inhumains.
Il y a quelques jours de cela, elle avait donné le jour
à quatre ravissants chatons.
Or, l'étudiant-domestique, qui sert dans cette maison,
les a emportés à l'étang situé derrière et les a jetés
tous les quatre à l'eau, m'a-t-elle raconté.
Dame Blanchette, en pleurant à chaudes larmes,
m'a narré cette affaire, point par point, de A jusqu'à Z,
et a déclaré qu'il fallait absolument livrer bataille
aux êtres humains et les exterminer tous
si nous voulions que notre ethnie féline
puisse voir pleinement s'épanouir l'affection
entre parents et enfants chats et que nous arrivions
à mener une splendide vie de famille.
Je pense que son argumentation se conforme
à l'évidence même. Egalement, le Sieur Tigré
qui habite dans le voisinage s'indigne grandement
de ce que les êtres humains ne reconnaissent nullement
ce que l'on qualifie de « droit de propriété ».
Dans notre confrérie féline, il est tout naturel
que celui qui ait déniché une tête de sardine séchée
ou un ombilic de mulet de mer,
jouisse en priorité du droit de les manger.
Si le partenaire n'observe pas cette règle, il est normal
qu'il se fasse rappeler à l'ordre par la voie de la force.
Cependant, les êtres humains, eux,
ne partagent nullement, visiblement,
de telles conceptions et nous nous trouverons
infailliblement spoliés par eux à leur profit
des mets succulents que nous aurons découverts.
Ils requerront la méthode forte et ce que nous aurions
dû pouvoir déguster en toute légitimité
nous sera ravi sans autre forme de procès.
Dame Blanchette loge chez un militaire.
Quant au Sieur Tigré, il a pour patron un avoué.
En ce qui nous concerne, nous, Messire le Chat,
avons élu domicile chez un professeur et, donc,
en cette matière, si je me compare
à mes deux confrères,
je me montrerais plutôt optimiste.
Je dirais qu'à chaque jour suffit sa peine.
Ils ont beau être des êtres humains,
leur période de prospérité n'en est pas
moins passagère.
Eh bien, prenons notre mal en patience dans l'attente
que sonne l'heure de l'ère féline.





Quatrième extrait :

(4)「どうも甘くかけないものだね。人のを見ると何でもない
ようだが自ら筆をとって見ると今更のように六ずかしく感ずる」
これは主人の述懐である。なるほど詐りのないところだ。
彼の友は金縁の眼鏡越に主人の顔を見ながら、「そう初めから上手には
かけないさ、第一室内の想像ばかりで画がかける訳のものではない。
昔し以太利の大家アンドレア・デル・サルトが言った事がある。
画をかくなら何でも自然その物を写せ。天に星辰あり。地に露華あり。
飛ぶに禽あり。走るに獣あり。池に金魚あり。枯木に寒鴉あり。
自然はこれ一幅の大活画なりと。どうだ君も画らしい画をかこうと
思うならちと写生をしたら」
「へえアンドレア・デル・サルトがそんな事をいった事があるかい。
ちっとも知らなかった。なるほどこりゃ尤もだ。実にその通りだ」
と主人はむやみに感心している。
金縁の裏には嘲けるような笑が見えた。

« De quelque manière que je m'y prenne,
je n'arrive pas à bien peindre.
A regarder les autres, on a l'impression
que c'est du gâteau.
Mais lorsqu'on tient soit-même le pinceau,
cela semble beaucoup plus difficile
que cela en a l'air ! »
Voilà comment mon patron se déboutonnait.
Et c'était strictement la vérité.
Son ami regarda le patron par-dessus ses lunettes
à monture d'or et fit :
«  ― Tu ne peux pas peindre avec maestria
dès le début. Pour commencer, c'est impossible
de peindre un tableau dans ta chambre
en faisant jouer ta seule imagination.
Autrefois, le grand artiste italien Andrea del Sarto
s'exprima à ce propos en ces termes :
Quand on peint un tableau,
il faut, de quelque manière que ce soit,
rendre la nature telle qu'elle est.
Dans les cieux, il y a les astres.
Sur la terre, les gouttes de rosée brillent.
Les oiseaux volent, les animaux bondissent,
les poissons rouges nagent
dans les pièces d'eau, les corbeaux hivernaux
sont perchés sur les arbres morts.
La nature se métamorphose
en une vaste peinture animée
qui se déroule devant nous.
Qu'en dis-tu, mon vieux ?
Si tu as dans la tête de peindre un tableau
qui en ait vraiment l'air d'un,
eh bien, tu devrais faire des croquis d'après nature.
― Dis-donc, Andrea del Sarto a tenu de tels propos !
Je n'en savais fichtre rien !
Bien sûr, il est dans le vrai ! C'est exactement ça ! »,
proféra mon patron
qui exaltait hors de propos son admiration.
Derrière les lunettes à monture d'or,
je vis se poindre un sourire railleur.





Cinquième extrait :

(5)「一体車屋と教師とはどっちがえらいだろう」
「車屋の方が強いに極っていらあな。御めえのうちの主人を見ねえ、
まるで骨と皮ばかりだぜ」
「君も車屋の猫だけに大分強そうだ。車屋にいると御馳走が
食えると見えるね」
「何におれなんざ、どこの国へ行ったって食い物に不自由はしねえ
つもりだ。御めえなんかも茶畠ばかりぐるぐる廻っていねえで、
ちっと己の後へくっ付いて来て見ねえ。
一と月とたたねえうちに見違えるように太れるぜ」
「追ってそう願う事にしよう。しかし家は教師の方が車屋より
大きいのに住んでいるように思われる」
「箆棒め、うちなんかいくら大きくたって腹の足しになるもんか」
彼は大に肝癪に障った様子で、寒竹をそいだような耳を頻りと
ぴく付かせてあららかに立ち去った。
吾輩が車屋の黒と知己になったのはこれからである。
その後吾輩は度々黒と邂逅する。
邂逅するごとに彼は車屋相当の気焔を吐く。
先に吾輩が耳にしたという不徳事件も実は黒から聞いたのである。

― A vrai dire, entre le tireur de pousse-pousse
et le professeur, lequel serait-il le plus éminent ?
― Il y a une chose évidente, c'est que, le tireur
de pousse-pousse, lui, c'est le plus vigoureux.
Quand on regarde ton patron,
on constate qu'il n'a vraiment que la peau sur les os.
― Toi, mon vieux, par le simple fait que tu es le chat
d'un tireur de pousse-pousse, toi aussi,
tu as l'air sacrément costaud.
En vivant chez un tireur de pousse-pousse,
tu dois visiblement en faire, de ces festins !
― Moi, tu sais, en quelque contrée où je me rende,
je compte toujours dégotter (dégoter) facilement
quelque mets à me mettre sous la dent.
Au lieu de tourner en rond dans tes champs
de théiers, toi, mon petit vieux,
tu ferais mieux de venir avec moi
et il ne se passera pas
un mois sans que tu n'aies pris
un embonpoint tel que tu en seras méconnaissable.
― Bientôt, je te présenterai une requête semblable,
mais il me semblerait que les conditions d'habitat
soient plus spacieuses chez un professeur
que chez un tireur de pousse-pousse.
― Va donc te faire voir chez les Grecs,
sale gredin que tu es !
Quelque vaste que puisse être ta bicoque
(ta baraque), ce n'est pas ça qui te remplira le bidon
(le ventre).
Arborant un air au plus haut point courroucé,
agitant par saccades répétées ses oreilles
qui rappelaient des bambous de l'espèce
arundiniara marmorea que l'on aurait biseautées,
avec soudaineté et violence,
il décampa sans demander son reste.
C'est de cette façon-là que, nous, Messire le Chat
et lui, Sieur Noiraud, nous devînmes à partir
de ce moment-là les meilleurs amis du monde.
Par la suite, nous, Messire le Chat et lui, Sieur Noiraud,
nous nous rencontrâmes maintes et maintes fois
de manière fortuite.
Et, à chaque fois,
lors de nos entrevues inopinées,
il parlait avec feu, dans le pur style des tireurs
de pousse-pousse.
Et, en fait, c'est en écoutant Sieur Noiraud
que j'appris l'existence des affaires
d'immoralité humaine que j'évoquais plus haut.





Sixième extrait :

(6) 教師といえば吾輩の主人も近頃に至っては到底水彩画において
望のない事を悟ったものと見えて十二月一日の日記にこんな事を
かきつけた。
○○と云う人に今日の会で始めて出逢った。あの人は
大分放蕩をした人だと云うがなるほど通人らしい風采をしている。
こう云う質の人は女に好かれるものだから○○が放蕩をしたと云う
よりも放蕩をするべく余儀なくせられたと云うのが適当であろう。
あの人の妻君は芸者だそうだ、羨ましい事である。
元来放蕩家を悪くいう人の大部分は放蕩をする資格のないものが多い。
また放蕩家をもって自任する連中のうちにも、放蕩する資格のない
ものが多い。
これらは余儀なくされないのに無理に進んでやるのである。
あたかも吾輩の水彩画に於けるがごときもので到底卒業する気づかいは
ない。しかるにも関せず、自分だけは通人だと思って済している。
料理屋の酒を飲んだり待合へ這入るから通人となり得る
という論が立つなら、吾輩も一廉の水彩画家になり得る理窟だ。
吾輩の水彩画のごときはかかない方がましであると同じように、
愚昧なる通人よりも山出しの大野暮の方が遥かに上等だ。
通人論はちょっと首肯しかねる。
また芸者の妻君を羨しいなどというところは教師としては
口にすべからざる愚劣の考であるが、
自己の水彩画における批評眼だけはたしかなものだ。
主人はかくのごとく自知の明あるにも関せず
その自惚心はなかなか抜けない。

En parlant de professeur,
notre patron à nous, Messire le Chat,
paraît visiblement avoir bien saisi
qu'il ne pouvait nourrir aucun espoir
dans le domaine de l'aquarelle.
Voilà ce qu'il a consigné au jour du premier décembre :

« Pour la première fois j'ai fait par hasard
la connaissance de Monsieur X à notre réunion
d'aujourd'hui.
Les apparences feraient de cet individu un homme
qui fréquenterait le demi-monde et, oh là là, on irait
jusqu'à lui prêter une vie de libertinage.
Les hommes d'un tel état suscitent
à leur égard l'affection des femmes et donc,
plutôt que de dire que X mène une vie dissolue,
il conviendrait mieux de mentionner
qu'il s'est trouvé contraint par les circonstances
de devoir mener une telle vie.
La rumeur publique voudrait
que son épouse eut été geisha, situation enviable.
Par nature, nombre de personnes
qui médisent sur ces libertins agissent ainsi
parce qu'eux-mêmes ils ne disposent pas
de la compétence nécessaire
pour mener une vie semblable.
En outre, parmi ceux qui se flattent de mener
une vie dissolue, beaucoup n'en ont pas
les compétences nécessaires pour vivre ainsi.
Malgré l'incapacité à y parvenir dont ils font preuve
ils persistent absurdement dans cette direction.
Il en va de même en ce qui concerne notre aquarelle.
Je ne me soucie nullement de parvenir
à la maîtrise de notre art.
Il n'empêche que ces gens finissent par penser
que ce sont, eux seuls,
les vrais hommes du monde.
Mais suffirait-il de se rendre dans des restaurants
ou dans des maisons de rencontre tenues
par des geishas pour devenir homme du monde ?
Le débat est ouvert et, dans ce cas-là, moi aussi,
je pourrais alléguer que je suis un aquarelliste
remarquable.
Mais de la même façon que je ferais mieux
de ne pas peindre d'aquarelles,
un rustre de la campagne dépasse largement
un imbécile d'homme du monde. »

Il m'est impossible d'adhérer pleinement
aux idées émises à propos des hommes
du monde par mon patron.
En outre, envier quelqu'un au simple motif
que sa femme était une geisha
sont de stupides élucubrations
qu'il ne devrait pas se permettre.
Toutefois, les critiques qu'il formule à l'encontre
de son activité d'aquarelliste
sont tout à fait pertinentes.
Mais mon patron a beau se montrer clairvoyant
en ce concerne ses propres compétences,
il n'en est pas moins incapable
de se dépouiller de sa vanité.





Septième extrait :

(7)「いや時々冗談を言うと人が真に受けるので大に滑稽的美感を
挑撥するのは面白い。先達てある学生にニコラス・ニックルベーが
ギボンに忠告して彼の一世の大著述なる『仏国革命史』を仏語で
書くのをやめにして英文で出版させたと言ったら、その学生がまた
馬鹿に記憶の善い男で、日本文学会の演説会で真面目に僕の話した
通りを繰り返したのは滑稽であった。
ところがその時の傍聴者は約百名ばかりであったが、
皆熱心にそれを傾聴しておった。
それからまだ面白い話がある。先達て或る文学者のいる席で
ハリソンの歴史小説『セオファーノ』の話しが出たから
僕はあれは歴史小説の中で白眉である。
ことに女主人公が死ぬところは鬼気人を襲うようだと評したら、
僕の向うに坐っている知らんといった事のない先生が、
そうそうあすこは実に名文だといった。それで僕はこの男もやはり
僕同様この小説を読んでおらないという事を知った」
神経胃弱性の主人は眼を丸くして問いかけた。
「そんな出鱈目をいってもし相手が読んでいたらどうするつもりだ」
あたかも人を欺くのは差支ない、ただ化の皮があらわれた時は
困るじゃないかと感じたものの如くである。
美学者は少しも動じない。
「なにその時ゃ別の本と間違えたとか何とかいうばかりさ」といって
けらけら笑っている。この美学者は金縁の眼鏡は掛ているが
その性質が車屋の黒に似た所がある。

« Tiens ! Quand on raconte des craques aux gens
et qu'ils prennent ces bobards pour argent comptant,
il est intéressant de constater
que cela stimule fortement
les sentiments esthétiques humoristiques.
L'autre jour, j'ai bourré le mou à un étudiant
qui se trouvait là en lui disant
que Nicholas Nickleby avait conseillé à Gibbon
de renoncer à écrire en français l'oeuvre de sa vie,
consacrée à l'histoire de la Révolution Française
et de la publier en anglais.
Alors, comme l'étudiant en question
est doué d'une excellente mémoire,
avec le plus grand sérieux, il a répété stupidement
mes dires lors d'une conférence donnée
dans le cadre de la Société de Littérature
du Japon et c'était vraiment d'un hilarant !
Or, dans l'assistance, on comptait une centaine
de personnes et toutes burent avec passion ses paroles.
Permettez-moi ensuite de vous narrer une autre histoire
qui vous captivera.
L'autre jour, en présence d'un lettré,
nous parlions du roman historique Théophane,
écrit par Frédéric Harrisson.
Je considère pour ma part
que ce roman devrait remporter la médaille
du meilleur roman historique.
J'y suis donc allé de ma petite appréciation personnelle
à propos de la scène de la mort de l'héroïne en disant
que cela faisait froid dans le dos.
A ce moment-là, un professeur asssis en face de moi,
qui avait la science infuse, acquiesca à mes propos
en disant que Théophane était effectivement
une oeuvre remarquable.
Je sus ainsi que cet individu-là,
comme moi-même, n'avait pas non plus lu le livre. »
Mon patron, aux nerfs fragiles et à l'estomac chagrin,
écarquillait les yeux et s'enquit comme suit :
« Après avoir tenu de tels boniments, qu'aurais-tu fait
si ton interlocuteur avait lu effectivement le livre ? »
Il me semblait que mon patron ne voyait aucun
inconvénient particulier à ce que quelqu'un ait été dupé
et qu'il se souciait plutôt des embarras
qu'auraient provoqué la découverte
du pot aux roses.
Notre esthéticien ne se départit aucunement
de sa belle contenance.
Il répliqua :
« Dans un tel cas, j'aurais tout simplement dit
que j'avais opéré une confusion avec un autre livre
ou quelque chose d'autre du même tonneau»
et partit d'un énorme éclat de rire.
Cet esthéticien, chaussé de lunettes à la monture en or,
me rappelle, par la similitude de leur caractère,
Sire Noiraud, le chat du tireur de pousse-pousse.





Huitième extrait :

(8) 赤松の間に二三段の紅を綴った紅葉は昔しの夢のごとく
散ってつくばいに近く代る代る花弁をこぼした紅白の山茶花も
残りなく落ち尽した。
三間半の南向の椽側に冬の日脚が早く傾いて木枯の吹かない日は
殆んど稀になってから吾輩の昼寝の時間も狭められたような気がする。
主人は毎日学校へ行く。帰ると書斎へ立て籠る。
人が来ると、教師が厭だ厭だという。水彩画も滅多にかかない。
タカジヤスターゼも功能がないといってやめてしまった。
小供は感心に休まないで幼稚園へかよう。帰ると唱歌を歌って、
毬をついて、時々吾輩を尻尾でぶら下げる。
吾輩は御馳走も食わないから別段肥りもしないが、先々健康で
跛にもならずにその日その日を暮している。
鼠は決して取らない。おさんはいまだに嫌いである。
名前はまだつけてくれないが、欲をいっても際限がないから
生涯この教師の家で無名の猫で終るつもりだ。

Dans les intervalles qui séparent les pins rouges
(pinus densiflora) entre eux,
les feuilles rougies d'automne,
offrant au regard deux à trois tons de couleur vermeil,
disposés comme si on les avait cousus ensemble,
sont toutes tombées et gisent dispersées sur le sol,
comme s'il se fut agi d'un vieux songe.
Ont chu aussi sans laisser
de traces les camélias sazanqua,
elles qui avaient déversé tour à tour
leurs pétales blancs et rouges près de l'endroit
où l'on peut se laver les mains dans une petite vasque
de pierre.
Rapidement, les rayons du soleil hivernal ont pris
une direction oblique sur la véranda,
longue de 3 kens (1 ken : 1,8 m) et demi,
exposée au sud ; les jours où la bise de saison
ne souffle pas se sont raréfiés
de plus en plus et donc,
nous aussi, Messire le Chat,
avons perçu que le temps que nous consacrions
à notre sieste, s'était lui aussi rapetissé.
Le patron se rend tous les jours à l'université.
Lorsqu'il est de retour,
il se confine dans son cabinet d'études.
Aux gens qui viennent le voir,
le professeur dit que tout lui déplaît dans sa vie, tout.
Il est très rare également qu'il s'adonne à l'aquarelle.
Disant que le Taka-diastase
ne lui produisait aucun effet bénéfique,
il a arrêté d'en prendre.
Les enfants, quant à elles, fréquentent
avec une admirable assiduité le jardin d'enfants.
Après être rentrées à la maison, elles chantent,
elles jouent à la balle (la pelote)
et de temps en temps elles me tirent par la queue.
Nous, Messire le Chat, ne faisons pas d'agapes ;
en conséquence, nous ne grossissons pas
de manière significative et nous nous sentons
ainsi assez en forme.
Nous ne boitons pas non plus.
Nous vivons au jour le jour notre vie.
Jamais, je n'attrape de souris !
Mon aversion pour O-san ne change pas.
On ne m'a toujours pas donné de nom,
mais il faut savoir mettre des limites à ses envies
et, en chat anonyme,
j'ai l'intention de couler mes jours
chez le professeur jusqu'à ce que la fin s'ensuive.




Contactez-nous